Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

GWT de Google est mort, vive GWT de la communauté,
La feuille de route de la boite à outils de développement Web dévoilée

Le , par Mickael Baron, Responsable Java
La semaine dernière, du 15 au 17 mai 2013, se tenait la conférence Google I/O consacrée aux technologies Google, rassemblant des milliers de développeurs passionnés du monde entier. Ray Cromwell et Daniel Kurka ont présenté une session sur le Futur de GWT. Cette présentation était articulée sur deux thèmes : ce qui s'est passé pour GWT depuis l'année dernière et la feuille de route du projet pour les prochaines versions.

Ce qui s'est passé l'année dernière

Depuis l'annonce de la création du comité de pilotage du projet incluant les acteurs majeurs sur cette technologie et non plus seulement Google, afin d'assurer une gouvernance qui prenne en compte les besoins de la communauté entière, on peut noter :

  • la mise à disposition du code source sur GitHub et d'un nouveau système de revue de code (Gerrit)
  • l'implication de RedHat pour héberger le serveur d'intégration continue du framework (http://build.gwtproject.org/)
  • l'arrivée de JetBrains dans le comité
  • la mise en place du nouveau site Web http://gwtproject.org de GWT

Le futur

Les axes de développement seront orientés ainsi :

  • Ouverture et simplicité : faciliter la contribution au projet par les développeurs extérieurs, et assainissement du code de GWT (notamment la mise à plat des dépendances cycliques dans le code interne)
  • Rapidité : comme toujours, GWT met l'accent sur les performances à la fois dans le processus de compilation (avec un objectif de les doubler) et les performances du code compilé (une investigation sera menée pour améliorer l'adéquation entre le code JS généré et les machines virtuelles Javascript modernes)
  • Interopérabilité : GWT va bientôt supporter Java 7 puis Java 8 lors de sa sortie (beaucoup de développeurs attendent avec impatience les lambdas expressions). Une meilleure intégration entre le monde Javascript et le code Java est également prévue
  • Fiabilité : le support d'IE6 sera bientôt abandonné afin de se libérer d'une lourde dette technique qui met un frein notamment au développement orienté plateformes mobiles. En parallèle un effort sera fait pour fermer les 100 bugs les plus importants
  • Intégration : avec la modularisation du code de GWT, il sera désormais plus facile d'intégrer des parties de GWT dans des projets s'appuyant sur son coeur (JBoss ERRAI et Vaadin par exemple)
  • Mobilité : aujourd'hui, point de web sans parler des terminaux mobiles. De ce côté, le futur de GWT n'est pas en reste avec la prise en charge des navigateurs mobiles, et un soin particulier toujours sur les performances, l'accès réseau (les réseaux mobiles ont de plus fortes contraintes que les autres) et la consommation électrique (il faut prendre soin des batteries de nos smartphones)

Outre ces belles nouvelles, Ray Cromwell nous annonce le calendrier des prochaines versions : il est prévu des livraison mineures tous les six mois et des livraisons majeurs tous les ans. Une version 3 de GWT est prévue pour l'année prochaine.

Cette session, très attendue par la communauté, a confirmé les attentes des passionnés de GWT et pourra rassurer les dubitatifs qui n'osaient pas se lancer dans l'utilisation de GWT (ces derniers temps on a vu émerger pas mal de rumeurs sur la mort de GWT - celles-ci sont donc définitivement enterrées).

L'équipe Java (merci à Arnaud Tournier de Palo IT pour l'élaboration de la news)

Source : keynote Google I/O et

Et vous ?

  • Cette annonce de Google, vous motive-elle à utiliser GWT ?
  • Allez-vous contribuer au projet ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de unesourisetmoi unesourisetmoi - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/05/2013 à 14:50
pour faire simple de chez simple : la définition de " GWT " c'est quoi exactement selon vous ?
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/05/2013 à 15:49
Ceci me rappelle fortement le désengagement de Nokia dans Qt. La première étape avait été la création du "Qt Project" et de l'open governance. Nokia en avait alors profité pour passer la main à la communauté, avant de revendre le framework à Digia un peu plus tard. Là on en est encore à l'étape 1 avec le GWT Project où Google transmet GWT à la communauté. Parti comme ça on peut imaginer que Google va bientôt se débarrasser de GWT (1 an ? 2 ans ? Plus ?).
Avatar de Aurelien Plazzotta Aurelien Plazzotta - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 27/05/2013 à 16:15
Oui tu as raison air-dex, Google prend le chemin de la délégation jusqu'à un problable abandon.

Peut-être veulent-ils consacrer leurs ressources à l'amélioration de Dart qui est censé enterrer à long terme le Javascript?
Avatar de sbeex sbeex - Membre habitué https://www.developpez.com
le 27/05/2013 à 19:27
Je ne vois pas ce que Dart vient faire la dedans. Dart est un langage sensé remplacer Javascript certes mais GWT n'est pas qu'un vulguère compilateur JAVA -> Javascript. C'est un univers à part entière.

Rien n'empêche d'adapter le compilateur GWT pour faire du Java -> Dart à l'avenir.

Et c'est certainement ce qui se fera. N'oublions pas qu'une bonne partie des services google reposent tout de même sur GWT.

Donc bonne nouvelle selon moi et aucune inquiétude quand à l'avenir de GWT la communauté est la et bien la
Avatar de Peter p@n ! Peter p@n ! - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/05/2013 à 15:12
Quid de la version de jetty embarqué (6.1 me semble t-il) ?
Parce que c'est un peu enervant de pas pouvoir utiliser les annotations sur nos servlet. Je sais que c'est faisable en configurant un serveur externe mais on perds plein d'avantage.
Avatar de JCB001 JCB001 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 31/05/2013 à 9:45
Je ne prédit pas l'avenir de GWT mais l'implication de Red Hat me semble un bon point.
Pour avoir travaillé (et choisi) GWT sur un projet, je préconise cet outil qui est très puissant, très agréable à utiliser et qui permet d'utiliser des composants commun entre le serveur et le client; en terme d'architecture c'est un régal, et les résultats sont là également (code compatible entre navigateurs à presque 100 %).
Offres d'emploi IT
Développeur java web - h/f
PRECICAP - Poitou Charentes - Niort (79000)
Lead dev backend java web - H/F
UpSourcing - Ile de France - Paris (75000)
Lead dev backend java web - h/f
UpSourcing - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsables bénévoles de la rubrique Java Web : Mickael Baron - Robin56 -